Trouver le lien entre tous nos centres d’intérêts
Trouver le lien entre tous nos centres d'intérêts, ikigaï, vivre ma vraie nature, trouver sa voie, reconversion professionnelle, transition de vie, atelier ikigaï

après avoir collecté tous les éléments de notre ikigaï

Trouver le lien entre tous nos centres d’intérêts est la recherche fascinante que nous propose de faire la mise à jour de notre ikigaï (que l’on pourrait traduire du Japonais par « notre raison d’être »)
 
3 questions très intéressantes m’ont été posées face à la difficulté assez fréquente de trouver ce point commun entre tout ce qui nous anime. Je les cite ici (et merci à toi Caroline!):
  1. Alors que tous les éléments de mon ikigaï sont trouvés, comment faire pour qu’ils se rejoignent tous?
  2. Plusieurs aspects de mon ikigaï se retrouvent dans ma profession mais il reste quelques éléments que je n’ai pas pu intégrer. Doivent-ils être vécus dans des activités annexes de loisirs?
  3. Si c’était le cas, comment distinguer les éléments de notre ikigaï qui auraient un lien avec une profession et ceux en lien avec un loisir?
Merci infiniment pour ces questions qui montrent deux aspects importants:
  • que la mécanique de mise à jour d’un ikigaï est très peu enseignée et donc comprise
  • qu’il y a encore une dualité forte entre travail et loisir, comme si ces deux là ne pouvaient se conjuguer.
J’ai apporté un éclairage sur ces questions au cours d’un Live dont voici la rediffusion en dessous. Je poursuis à l’écrit si tu préférais avoir les grandes lignes de cette conversation en 3 minutes de lecture.

Comment intégrer tous les éléments de notre ikigaï dans un projet professionnel

les éléments concrets

Pour trouver le lien qui unit tous nos centres d’intérêts, il faut d’abord les identifier.
Trouver son ikigaï est un projet fabuleux dans lequel nous devenons des chercheurs d’or (l’or qui sommeille en chacun de nous).
Parmi ces éléments, il y aura:
  • ce que nous aimons vraiment et ce que ces éléments racontent de nous. Je propose un exercice lors des ateliers ikigaï très ludique et tellement éclairant sur qui nous sommes! Il est bluffant et souvent confrontant car il nous met face à ce que nous savions déjà… et que nous n’osions pas explorer! En dehors de tout exercice, tu peux commencer cette liste de choses que tu aimes vraiment.
  • nos talents, nos compétences, nos forces et nos qualités. Ce sont véritablement 4 choses distinctes qui, conjuguées, donnent l’être unique et fabuleux que tu es!
  • notre terrain de jeu favoris. Il s’agit de cette place où nous serions les plus à même de contribuer au monde! Le monde a beaucoup de besoins à combler pour évoluer… nous ne pouvons changer seul la face du monde mais nous pouvons TOUS faire notre part de colibri! C’est pour cela que je suis très animée à l’idée d’aider chacun à trouver et prendre SA place.

Les projets de cœur spécifiques

A partir de toutes ces parts de nous mises à jour, nous allons pouvoir identifier de très nombreux projets de cœur spécifiques.

Pour cette étape, je propose un Money BrainStorming lors du troisième jour de l’atelier ikigaï. Cela consiste à identifier quantité de projets que nous pouvons mettre en œuvre dès aujourd’hui afin d’en retirer une source de revenus, tout en faisant ce que l’on aime, avec notre talent, nos compétences et qui soit utile au monde.

Ces projets ont du sens pour toi et prennent des éléments de ton ikigaï. Nous n’en sommes pas encore à la réunion de tous les éléments.

A ce stade, tu as encore le nez collé à ta feuille de route. Tu es dans le FAIRE. « Que puis je FAIRE pour gagner de l’argent en m’épanouissant? »

prendre de la hauteur et trouver le lien

C’est à cette étape seulement que tu vas trouver le lien entre tous tes centres d’intérêts.
Avais tu poussé la réflexion au delà du projet sur lequel tu as choisi de t’investir aujourd’hui?
Les 4 cercles remplis de ton ikigaï racontent tout ce que tu aimes faire.
Cela s’est vérifié par le passé à travers des projets spécifiques.
Et cela se vérifie encore dans ton projet aujourd’hui ou dans celui à venir parmi tout ce que le Money BrainStorming aura mis à jour comme possibilités!

Prends de la hauteur et trouve les VERBES qui racontent ce que tu aimes précisément dans chacun des éléments de ton ikigaï.

Trouver les verbes de sa vie

Dans ton ikigaï, les 4 cercles se croisent pour mettre en lumière des informations précieuses telles que:
  • ta PASSION
  • ta MISSION (d’âme! ta mission de vie en fait partie)
  • ta VOCATION
  • ta PROFESSION (ou ACTION de prédilection si nous utilisions l’ikigaï dans un autre domaine de vie que le domaine professionnel)
A l’aide d’un processus en 4 étapes, j’accompagne lors des ateliers la mise à jour de ces verbes.
Tu peux déjà y réfléchir en te demandant à quel verbe d’action, chaque élément de ton ikigaï se rapporte.
Ensuite, observe: y a t-il des verbes récurrents? une idée dominante?
 
Tu peux valider le choix de tes verbes à travers des expériences passées. Tu ne peux vraiment plus nier à ce stade que ta passion, ce serait de CRÉER… ta vocation de METTRE DE LA CONSCIENCE… ta mission de CONNECTER…. ta profession de COMMUNIQUER (ces verbes sont des exemples! 😉 exemple que je connais bien puisqu’il s’agit de mon ikigaï)
 
A partir de ces 4 verbes, trouvons l’histoire qu’ils racontent.
En un seul verbe, cette histoire se résumerait à quoi?
Te voilà avec ton axe principal! le lien entre TOUS tes centres d’intérêts.

Facilitez votre reconversion professionnelle avec la offerte

C’est simple : laissez votre courriel et vous accéderez immédiatement à la rediffusion de cette Masterclass en remplissant ce formulaire =>>

Les difficultés possibles pour trouver ce lien unique

encore trop de possibilités

Nous avons parfois de la difficulté à choisir UN verbe parmi toutes ces possibilités que nous voyons dans nos projets.
 
Le passé est un lieu de référence.
Il permet de valider la pertinence de garder 2 verbes parfois.
Les expériences futures montreront d’ailleurs qu’un des deux verbes étaient dominant.
 
J’illustre cela de ma propre expérience lors des ateliers ikigaï.
Il se trouve que pour ma PROFESSION, j’avais deux verbes.
Il y a 15 ans de cela, alors que je n’avais jamais entendu parler d’ikigaï, je les avais déjà identifiés 🙂
 
J’étais artisan d’art, je sublimais une matière destinée au recyclage en lui donnant une seconde vie… royale! 😀
Un formateur m’a demandé un jour: « si tu ne faisais pas ce métier, que ferais tu? »
Ma réponse est venue spontanément: « je serais chargée de communication ».
Il se trouve que mes deux verbes mis à jour avec le processus que je propose en atelier sont: SUBLIMER et COMMUNIQUER.
Fascinant, non?
 
Donc laisse toi cette possibilité d’avoir deux verbes. Cela s’éclaircit avec le temps. Il ne me reste que communiquer puisque finalement, mon verbe central est RÉVÉLER. Nous ne sommes pas loin de « sublimer »! Tout y est.
 
Lorsque tu es en possession de tes verbes, tout fait sens dans le chemin de vie que tu as décidé de suivre. La suite de la balade se fera simplement plus en conscience. Quelle pouvoir cela nous donne!

et quand le doute s'en mêle

Le doute est notre ennemi juré. Nous doutons parfois devant tant de lumière. Est-ce vraiment nous que nous voyons à travers ces verbes?
Nous avons souvent le plus peur de notre propre lumière!
C’est la raison pour laquelle « trouver » son ikigaï est une étape merveilleuse, « l’incarner » en est une autre!
 
C’est une étape fabuleuse où nous nous autorisons à être LIBREMENT nous même. Cette liberté nous fait rencontrer nos peurs les plus profondes.
Elles s’accueillent, elles s’accompagnent, elles se transcendent.
Au terme d’un atelier ikigaï, afin de ne pas te laisser aux prises de tes doutes, j’offre un coaching débriefing de 1h individuellement.
Cela nous permet de valider ensemble les verbes que tu as mis à jour (ou que tu as de la difficulté à choisir parmi les trop nombreux restants).
Mon expertise te guidera jusqu’à eux.
 
Si cette rencontre avec toi même t’appelle aujourd’hui, je t’invite à regarder toutes les informations concernant le prochain atelier ikigaï.
 
Cette connaissance de soi est le véritable point de départ à la mise en œuvre d’un projet professionnel épanouissant et prospère car aligné avec ta Vraie Nature.
Quand le message sonne juste… les amateurs de la musique que tu joues en ce monde se pressent de venir pour t’écouter.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


D'autres
articles

Retour haut de page