Comment suivre la joie?
comment suivre la joie, transition de vie, changer de vie, réinventer sa vie, ikigaï
« Suivre la joie » semble être la panacée du moment.
Si tu ne vis pas tout à fait la vie à laquelle tu aspires, sois quasi certaine que l’on va te servir de la JOIE à suivre, en entrée, au plat et au dessert! 😀

 

Je ris de moi même en entrant peu à peu dans le  sujet de cet article car j’invite au moins 25 fois par jour à « suivre » ce qui nous met en joie.
 
En quoi est-ce risible? Et bien, il est assez facile de s’imaginer en train de suivre un chat, une personne … de suivre le fil d’une idée aussi… mais la joie? Cela ressemble à quoi « suivre la joie »?
 
Aller, on en parle parce que ça semble drôlement bon quand on observe les yeux allumés qui pétillent de ceux qui nous invitent à suivre…. la JOIE! 😀

Qu'est ce que la joie?

La joie fait partie des émotions universelles qu’il nous ont été données à vivre.
 
Selon la roue des émotions de Robert Plutchick, il existe 4 émotions principales et cardinales que sont la joie, la peur, la colère et la tristesse.
 
Chacune de ces émotions est porteuse d’un message afin de nous guider pour mieux répondre à nos besoins.
La joie est une énergie plutôt expansive, qui rayonne et qui a envie d’être partagée! Elle est mouvement, bruit…. tu frappes des mains, tu ris, tu cris! Observe un enfant et je n’aurai plus besoin de poursuivre ma description pour que tu la reconnaisses.

de La joie à tous les étages

Cette invitation à suivre la joie peut se vivre en divers endroits: dans l’esprit, le corps et le cœur.

LE CORPS

Dans ton corps, cela se manifeste peut-être par une sensation de chaleur, d’ouverture, de respiration ample, d’un feu d’artifice intérieur. Ton corps est une véritable boussole et c’est un précieux cadeau à se faire que d’appendre à communiquer avec lui.

LE CŒUR

Avec le cœur, tu vas jouer avec toute une palette de couleurs. Si la joie est une émotion, elle peut se manifester à travers divers sentiments comme lorsque tu es amusée, captivée, enchantée, excitée, inspirée, en paix…

L’ESPRIT

Tu peux réfléchir et identifier tous ces moments qui te mettent en joie. Tu peux aussi te projeter mentalement et ressentir la joie d’un instant à venir.

 

pourquoi "suivre" la joie?

Parce qu’elle est tellement contagieuse! Alors laisse toi contaminer et dans quelques lignes, je vais te proposer des pistes à suivre pour que tu puisses la suivre et devenir un vecteur de contamination 😉
La joie a le potentiel de changer la face du monde.
 
Nous sommes de véritables émetteurs-récepteurs. Plus tu rayonnes et plus tu appelles à toi des expériences qui te font ressentir toujours plus de joie!  Quand elle est en nous, elle nous donne la force et le courage de nous (r)éveiller. Cet éveil nous permet d’accomplir des rêves, qui nourrissent quelque chose qui va au delà de notre satisfaction personnelle, au service de quelque chose de plus grand que soi.
La joie est le soleil des âmes; Elle illumine celui qui la possède et réchauffe tous ceux qui en reçoivent les rayons.
 

préserve toi de cela

Attention aux rabat-joie qui se cachent à chaque coin de rue, dégainant un « oh! fais moins de bruit!« … « Ne t’emballe pas, ça ne dure jamais« … « trop beau pour être vrai« …

Les rageux, pessimistes, boudeurs et compagnie ont la capacité d’éteindre, telle une armée de pompiers surentrainés, tous feux de joie en un instant.

Quand la pensée négative est devenu une habitude, cela peut prendre du temps pour changer cela.

Je t’invite à:

  • te concentrer sur ce qui persiste à te mettre en joie
  • observer les remarques négatives avec un certain détachement
  • amener l’autre à regarder le monde sous un autre angle, pour en extraire le beau. A pratiquer sans attente car nul ne peut changer quelqu’un qui n’a pas décider de changer lui même. Il y a assurément des avantages, pour lui, à être dans la plainte.

Ta joie vient réveiller chez eux une émotion différente. Elle porte un message en rapport avec leurs propres besoins. Puissent-ils les entendre.

Et entre nous… nous avons tous notre propre rabat-joie intérieur 😉

Alors écoute cette part de toi qui a un message à te faire passer. La réponse est toujours l’Amour et la prise en compte du besoin sous-jacent.

comment suivre la joie: action!

AU NIVEAU DU CORPS:
Rappelle-toi un évènement particulièrement agréable… peux tu décrire les sensations corporelles qui s’éveillent en toi?
Fais-en de même avec un évènement passé, douloureux. Que ressens tu dans ton corps à son souvenir?
 
L’écoute de ton corps te permet d’identifier les sensations qui te disent « OUI, vas-y! Ce truc là, c’est bon pour toi!« 
De même, quand le corps se contracte, que l’estomac se serre, nous sentons que cela fait « NON » en nous instantanément.
 
Sois à l’écoute de ta boussole intérieure. Elle est un guide extraordinaire!

AU NIVEAU DU CŒUR:

Sois à l’écoute de tes émotions, toutes tes émotions. Nous voudrions que la joie perdure mais ce qui la rend si intense et agréable, c’est parce que les moments plus difficiles coexistent avec elle. C’est cette alternance de hauts et de bas qui créé le baromètre de notre météo intérieure.

Alors justement, petit exercice:

Prends le temps régulièrement dans tes journées de t’arrêter pour te demander: « Quelle est ma météo intérieure en ce moment?« 

Je te rappelle les 4 émotions principales: Joie, Peur, Colère et Tristesse.

Elles peuvent se décliner en une palette infinie de sentiments.

Ton bulletin météo t’invite à poser une action pour répondre à un besoin que l’émotion est venue manifester

  • la joie, qui se manifeste dans la réussite ou les rencontres, s’exprime avec le besoin de la partager
  • la peur, face à un réel danger ou face à l’inconnu, s’exprime pour manifester un besoin de sécurité
  • la colère, face à l’injustice ou à la frustration, révèle un besoin de poser des limites ou un nouveau cadre d’évolution
  • la tristesse qui s’exprime suite à une perte envoie le signal d’un besoin de réconfort ou de solitude parfois.
La JOIE est notre vraie nature et en répondant aux besoin des émotions qui nous traversent, nous revenons à cet état de paix intérieure, de joie tranquille et sereine.

La joie est en tout. Il faut savoir l’extraire.

 
AU NIVEAU DE L’ESPRIT:
Je t’invite à jouer au détective sur une journée.
Classe tes différentes activités: d’un côté celles qui te procurent de la joie et de l’autre, celles qui t’ennuient profondément!
 
Quel est le point commun entre toutes les activités que tu aimes? Elles sont en lien avec tes valeurs.
Et celles qui génèrent de l’indifférence ou de la frustration? Et bien elles ne nourrissent aucune valeur fondamentale pour toi.
 
Tu peux déjà pratiquer ces trois exercices qui te mettront sur la piste de tout ce qui te met en JOIE.
 
Si tu souhaites aller bien au delà, je propose deux exercices fascinants sur le premier jour de l’atelier ikigaï que je dispense. Je les ai choisis pour leur pertinence et la justesse incroyable de ce qu’ils révèlent instantanément sur toi et sur ce qui te met en joie!
Quand ces éléments sont identifiés, il est aisé de suivre tout ce qui s’y rattache.
Te voilà donc bientôt peut-être, agent de contamination mondiale, pour le meilleur et pour le rire.
 
Tiens… saurais-tu me donner ta météo intérieure maintenant? En un mot!
 
Au moment où je mets le point final de cet article, pour moi, ce sera JOIE (histoire d’en saupoudrer encore un peu plus, partout dans le monde)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


D'autres
articles

Retour haut de page