Comment rester engagée dans un défi tout en respectant sa nature de femme
relever des défis en respectant sa nature de femme, transition de vie, vivre ma vraie nature

On vous a sûrement déjà proposé des tonnes de défis qui vous promettaient un mental de gagnant, un corps de rêve et le job incroyable qui allait avec… 😀

Non pas que je remette en question ces challenges qui génèrent de vraies transformations dans nos vies! C’est l’énergie qu’ils portent que je vais venir titiller démonter à coup de hache pour que nous, les femmes puissions les tenir jusqu’au bout tout en respectant notre nature!
 
Je suis sûre que, tout comme moi, vous en avez commencé des défis 😉
Et nous mettons TOUT en œuvre pour aller jusqu’au bout:
  • La raison pour laquelle nous souhaitons nous engager (les fameux POURQUOI et POUR QUOI 😉 )
  • La clarification des actions à poser quotidiennement avec des indicateurs de suivi et de validation (qui, quoi, où, quand, combien, comment…)
  • La mise en agenda! Parce que ce qui n’y apparait pas… n’existe pas!
  • L’anticipation des résistances et les stratégies pour ne pas éviter notre action quotidienne (nos SI….. ALORS…. que mon ami Martin Latulippe nous enseigne!)
Avec tout cela, nous sommes parées! C’est infaillible! Jusqu’au bout du défi nous irons!! Et avec le sourire en plus mesdames! 😀
 
Wow, wow, wowwww wonder woman….. tu es restée sur le carreau au bout du 6ème jour? au bout du 15ème? au bout du 3ème peut-être…..
 
DON’T PANIC! C’est normal!! Je dirais même mieux, c’est NA-TU-REL!

En respectant sa nature de femme

Il faut que je vous raconte une anecdote 😀
J’ai des dizaines d’exemples comme celui là mais le dernier en date sera parfait pour zigouiller l’idée de relever des défis à la façon de…. de qui d’ailleurs?
 
Nous y voilà! 😀
 
Il y a une quinzaine de jours, mon cher ami et mentor Martin Latulippe nous confiait qu’il s’était engagé dans le 75 Hard Challenge.
Il ne s’agissait pas d’un défi axé sur les résultats mais sur l’assiduité! J’en parlais plus en détail dans cet article.
 
Martin est un maitre pour fédérer et générer un certain engouement autour d’un projet (Je l’avais suivi aussi dans son défi « Dans 30 jours j’aurai… »)
Comme c’est un champion, son acolyte David Lefrançois que j’affectionne beaucoup aussi le suit!
Devinez…. j’embarque dans le 75 Hard Challenge!!! Et j’embarque même des copines…. 😀 (vont elles le rester après cela?? hahaha!)
 
Dites-donc…. Martin Latulippe, David Lefrançois et même l’initiateur de ce challenge de 75 jours… vous ne trouvez pas que ça sent un peu trop la testostérone tout ça?? 😀
En même temps, la testostérone chez eux, j’aime bien ça! Quand elle est en abondance chez moi, à un moment, ça finit par ne plus matcher DU TOUT!
 
Et vous savez pourquoi? Je vais vous l’expliquer mais avant, je vous partage un souvenir 😉
Je me souviens d’un livre qui m’avait fait sourire: « Mars et Venus sous la couette ». Il disait en ces termes:
Les hommes, c’est comme le soleil. Tous les matins ils se lèvent!
Les femmes sont comme la lune… cycliques!
relever des défis tout en respectant sa nature de femme, activité sportive
Et bien voilà, nous y sommes! Si messieurs se lèvent chaque matin pour leur petit jogging matinal (c’était bien l’idée transmise par le livre, non? 😀 ), pour notre part, CYCLIQUES nous sommes!
 
Alors j’ai beau avoir préparé mon 75 Hard Challenge, « comme un homme », en ayant suivi TOUS les excellents conseils de Martin, il y a UN truc que je n’ai pas vu venir et que je me suis pris en pleine face… J’en ai abandonné mon défi au 11ème jour à cause d’une seule action parmi les 5 que je n’ai pas suivie!!!  C’est le jeu ma pov’ Lucette…
 
Ce 11ème jour, j’entrais peu à peu dans l’automne de mon cycle de femme.
Vous savez, cette période pré menstruelle où l’énergie retombe doucement pour revenir en soi, en son intérieur.
Et ça n’est pas qu’une métaphore! C’est vrai au sens propre ET figuré!
 
Durant cette période, j’ai la communication moins exubérante et l’envie de rester chez moi, au chaud!
 
J’avoue, l’action volontairement oubliée était de sortir  marcher 45 minutes dehors.
L’absence de mon fils durant ce week-end a mis KO mon SI… ALORS… qui était « SI je n’ai pas envie de faire ma marche de 45 minutes ALORS j’attends mon fils qui sort de l’école et qui adore ce nouveau rituel avec moi »….
Pas de fils…. pas de motivation… pas de marche…. et aucune énergie pour braver seule le froid qui s’installait!!!

Sortir de l'hyper contrôle

Le truc incroyable c’est que j’ai senti venir la porte que j’allais me prendre en pleine face!
Et j’ai continué de courir dans sa direction 😀
 
J’ai tellement été dans le contrôle, hum! l’hyper contrôle, dans ma vie et cela n’a JAMAIS rien donné de bon!
Il aura fallu que j’accueille ma nature féminine et cyclique pour que la MAGIE advienne dans mon quotidien.
 
Quels changements après cette « petite » prise de conscience?
  • j’ai lâché l’idée de travailler dur pour réussir.
  • j’ai reconnu ma vraie nature comme étant la JOIE! Et créer à partir de là c’est plutôt généreux et abondant… sans avoir ce sentiment de dur labeur!
  • j’ai été directement plus alignée à qui je suis vraiment. Je suis sortie du moule dans lequel j’avais cru devoir entrer et ça a donné quelque chose d’assez…. atypique 😀 que j’affectionne particulièrement!
Au moment où je me suis prise la porte, je dois vous dire que j’ai été sonnée mais ça m’a remis un peu les idées en place!
 
C’est drôle… cette douleur ne m’est pas inconnue!
Ah oui! Exact! Chaque fois que j’ai plongé dans le GO GO GO (avec une voix de gros baraqué), il y a une petite voix qui me murmure « attention! C’est pas juste pour toi, ça! ».
Comme je suis une entêtée de première classe, je n’écoute pas.
Auparavant, cette petite voix dressait des obstacles sur ma route pour que j’apprenne cette fichue leçon qui ne voulait pas rentrer: « Houhouuuu! Hello baby! Tu es une femme!!! Lâche la testostérone et ACCUEILLE!!! Accueille tes ressentis et avance AVEC eux! Parce que c’est un vaste monde que le tien! Réalises tu que tu traverses 4 saisons en 1 mois? Si c’est pas puissant ça… »
 
Depuis le temps qu’on nous rabâche que nous sommes le sexe faible, comment voir de la puissance en soi quand on est pas fichu de tenir plus de 11 jours un défi de mââââle! 😀
 
En cette saison automnale que je traverse, mon instinct s’éveille et me permet de cerner ce que je dois lâcher, ce que je dois laisser mourir encore pour renaitre à moi même.
 
Hmmmmm…. cette part contrôlante de moi? OK, je libère et je lâche!!!
Et je choisis de renaitre avec cette capacité incroyable d’anticiper (voilà quelque chose d’ultra féminin qu’on apprécie et qu’on nous reconnait 😉 ).
 
Je vais traverser mon automne et profiter de l’hiver pour laisser mûrir une trame juste  qui me fera recommencer mon 75 Hard Challenge à MA façon 🙂

La maitrise et l'anticipation

De vous à moi, qu’on se le dise une bonne fois pour toute:
La peur contrôle. L’amour maitrise!
 
Oui, l’amour de soi n’empêche aucunement de relever des défis mais dans le respect de qui nous sommes.
La maitrise passe par l’anticipation et me voilà en quête de 5 activités évolutives, en fonction de mes saisons intérieures, dans le cadre du 75 hard challenge.
 
Un exemple? Prenons les 2l d’eau que je devais boire par jour (le thé et le café ne comptent pas).
  • PRINTEMPS: boire au moins 1l d’eau et compenser avec des tisanes
  • ETE: boire mes 2l d’eau!
  • AUTOMNE: augmenter les tisanes et compenser avec de l’eau
  • HIVER: tisanes et cocooning. De l’eau quand l’envie se fait sentir, toujours au réveil et avant de dormir.

Dans tous les cas, j’ai 2 litres de boisson mais j’alterne en fonction de mes besoins qui varient avec mes saisons.

J’aurais pu avoir la même réflexion concernant l’alimentation! Dans mes automnes et hiver j’ai besoin de chaud, de gras (du bon gras! 😉 ), de saveurs sucrées… alors que j’en éprouve pas du tout le besoin ni l’envie en dehors de cette période!!

Et la fameuse petite marche de 45 minutes dehors…  cela donnerait quoi en automne hiver?

Et si c’était une petite marche introspective, en soi? 🙂 J’ai remarqué combien mes marches dehors étaient méditatives. Et si ces « marches » automnales n’étaient pas des marches en pleine nature mais des « marches » pour me reconnecter à ma vraie nature? Un temps pour moi, de méditation, d’écriture, de bilan pour mieux repartir au cycle suivant!!

Soudainement, ce 75 Hard Challenge me semble d’une justesse!! Je rappelle qu’il n’est pas question de résultats mais bien d’assiduité!

Et si nous devenions assidues à nous reconnecter de plus en plus à notre VRAIE nature de femme?

C’est un vrai challenge ça! Ne vous y trompez pas!

Et à ce propos, dites moi en commentaire de quelle façon nous pourrions décliner l’activité physique de 45 minutes selon:

  • LE PRINTEMPS: où l’énergie revient peu à peu et où il est tout à fait OK de pousser un peu notre corps au delà de ses limites.
  • L’ÉTÉ: où notre énergie est à son apogée! Créativité bouillonnante à cette période et un vrai désir de collaborer, de rencontrer les autres!
  • L’AUTOMNE: l’énergie diminue peu à peu. Nous sommes plus instinctives et il est bon d’écouter nos ressentis. Nous avons moins envie d’être en relation avec les autres.
  • L’HIVER: tous aux abris! C’est la période de l’intériorité où nous entrons dans notre cocon. Repos et transformation pour renaitre au printemps prochain!

Pourriez-vous me proposer en commentaire 4 idées d’activités qui répondraient à ces 4 phases de nos cycles? Solidarité féminine en marche 😉

Et si vous vouliez aller au delà encore, pour vous reconnecter à votre vraie nature, sachez que j’ai écrit un Guide: « La JOIE d’être Soi – IKIGAÏ – 8 domaines d’application au quotidien ».

Vous pouvez le télécharger gratuitement en cliquant sur l’image juste en dessous:

2 réflexions sur “Comment rester engagée dans un défi tout en respectant sa nature de femme”

  1. Bonjour Valérie, bel article bien argumenté et pondéré comme d’hab.
    Mais que vient faire un homme ici ?
    Je suis bien entendu parfaitement illégitime pour discourir de cycle féminin autrement qu’à travers un regard d’amour et d’admiration.
    Je me garderai donc bien de me mettre en danger de la sorte.
    Si je j’intervient là c’est juste parce que je pense, je vis, que nous ne sommes pas si éloignés que ça.
    En effet, les hommes, plus ou moins « testotéronés », peu importe, connaissent également des cycles qui, si ils ne sont pas directement en lien avec la force procréatrice, sont tout de même bien présents et influent sur la force d’engagement, l’humeur, etc..
    Je suppute une influence lunaire, bien d’autres « causes » pouvant être convoquées ici, y-compris, pourquoi pas, une sorte d’effet miroir, tout n’étant que vibrations et donc résonances.
    Si il n’y a pas vraiment d’études à ce jour la dessus, je pense que ça viendra inévitablement, à la lumière des changements profonds de société et de conscience dores et déjà en route.
    Peut être allons nous enfin nous accepter et jouer différemment ce « rôle » souvent joué de manière pathétique, il faut bien le dire et dans ce domaine j’ai bien participé, de « sexe fort ».
    Et oui Valérie, tu l’écris si bien : La peur contrôle ; l’Amour maîtrise.
    Nous finirons par cesser de nous jeter nos différences à la figure et par passer de l’intolérance à la tolérance puis à la compréhension et à l’amour qui seul reste fort et « maître ».
    Encore merci à toi et à l’Univers d’avoir fait se « croiser », ne fut-ce que virtuellement nos chemins.

    1. Quel bonheur de lire ton commentaire mon cher Jean-Bernard! Et quel cadeau de lire un homme se déposer là, sur ce sujet qui n’est sans doute pas exclusivement féminin en effet. Tu as l’art et la manière d’ouvrir des portes qu’il est toujours bon d’aller explorer! Tant que l’Amour nous guide… c’est toujours une belle piste à suivre! Tu m’inspires de nouveaux billets en ce jour où, la gente masculine me tire par la manche pour venir elle aussi découvrir sa véritable nature. L’authenticité n’a pas de sexe! Et c’est le plus joli des cadeaux que l’on puisse faire à l’autre, qui n’est que le miroir de nous même. Merci infiniment pour le cadeau que tu es! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


D'autres
articles

Retour haut de page